Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 22:53

Séminaire de printemps : samedi 27 mars 2010, 14 h – 18 h

L'Hexagone-Scène nationale de Meylan, 

 


« L’infime progression du mal »


 

Evoquer le concept de mal revient à prendre implicitement position quant à son existence : formuler une telle notion consiste en effet à identifier et à qualifier comme telles des expériences multiples, variées et souvent confusément vécues. Or, avant de tabler sur l’existence du mal, il semble d’abord nécessaire de saisir la part de mystère qu’il comprend – cela dit sans verser dans la moindre fascination à son égard. En effet, même les postures humaines qui apparaissent comme les formes les plus avérées de conduites mauvaises, telles que la méchanceté (dans l’ordre moral) et la tyrannie (dans l’ordre politique) ne se laissent pas aisément réduire à l’œuvre d’une volonté, ni à l’effet d’un calcul clair et distinct. Ensuite, il convient de se demander quelles fins sert, aux niveaux social et moral, l’imputation de mal. Quels services rend aux sociétés humaines la logique qui va de la stigmatisation de la différence à la diabolisation ?  En prenant appui sur plusieurs spectacles proposés par L’Hexagone, et grâce à un dialogue entre la réflexion en philosophie morale et politique, l’analyse des cas historiques et le savoir sociologique et psychologique, ce séminaire s’attachera à examiner les divers processus par lesquels se constitue ce qui est rétrospectivement qualifié comme mal.

 

Avec ces séminaires de la Société alpine de philosophie, il s’agit de questionner un thème, en présentant le contenu de recherches en cours menées par des experts, qui en rendent compte de manière claire et à destination d’un public le plus ouvert possible ; il ne s’agit ni d’information culturelle ni de formation universitaire, mais d’une mise en mouvement des idées, destinée à apporter du sens sur des questions dont l’intelligence revêt toujours une certaine importance pour la liberté démocratique.

 

Avec la participation de :
 

 

·        François Flahaut, philosophe et anthropologue, directeur de recherches au Centre de Recherche sur les Arts et le Langage, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris

 

« Comprendre comment de braves gens font le mal »

F. Flahaut est notamment l’auteur de :

-        Adam et Eve. La condition humaine, Paris Fayard, 2007.

-        « Be Yourself », Paris, Mille et une nuits, 2006.

-        Le Paradoxe de Robinson. Capitalisme et société, Paris, Mille et une nuits, 2005.

-        Le Sentiment d’exister. Ce soi qui ne va pas de soi, Paris, Descartes & Cie, 2002.

-        La Pensée des contes, Paris, Anthropos, coll.« Economica », 2001.

-        La Méchanceté, Paris, Descartes & Cie, 1998.



·       
Jacques Semelin, Historien et politiste, Centre d’Etudes et de Recherches Internationales – CNRS, Professeur à l’Institut d’Etudes Politiques, Paris :

 

« Faire le mal – avec plaisir, malgré soi, au nom du bien »

 

Jacques Semelin est notamment l’auteur de :


-        
J'arrive là où je suis étranger, Paris, Éditions du Seuil, 2007. 


-        
Purifier et détruire. Usages politiques des massacres et génocides, Paris, Editions du Seuil, « La couleur des idées », 2005.


-        
La Liberté au bout des ondes. Du coup de Prague à la chute du mur de Berlin, Paris, Belfond, 1997.


-        
La Non-violence expliquée à mes filles, Paris, Editions du Seuil, 2000.


-        
La Non-violence, avec Christian Mellon, Paris, P.U.F., « Que sais-je ? », 1994.


-        
Sans armes face à Hitler. La Résistance civile en Europe (1939–1943), Paris, Payot, 1989 ; 2ème édition Payot, « Petite bibliothèque », 1998.


-        
Pour sortir de la violence
, Éditions de l'Atelier, 1983.


Jacques Semelin est de plus à l’initiative de la création de l’Encyclopédie en ligne des violences de masse : http://www.massviolence.org/


·       
Thierry Ménissier, philosophe politique, maître de conférences HDR, Département de philosophie / UPMF-Grenoble 2, Président de la Société alpine de philosophie.

 

« La politique, ou la banalité du mal radical ? »

 

Il a notamment publié :

 


-       
Machiavel ou la politique du Centaure, Paris, Hermann, « Hermann Philosophie », 2010.


-       
(dir.) L’idée d’empire dans la pensée politique, historique, juridique et philosophique, Paris, L’Harmattan / Université Pierre Mendès France – Grenoble 2, collection « La Librairie des Humanités », 2006.


-       
Éléments de philosophie politique, Paris, Ellipses Marketing, 2005.


-       
Machiavel, la politique et l’histoire. Enjeux philosophiques, Paris, P.U.F., collection « Fondements de la politique », 2001.


-       
Éros philosophe. Une interprétation philosophique du Banquet de Platon, traduction du Banquet suivie d'un essai, Paris, Kimé, collection « Philosophie Épistémologie », 1996.

 



Ce séminaire sera présenté et animé par Anne Eyssidieux,

Professeure agrégée de philosophie

 

 

Tarifs d’entrée :  Adhérents de la Société alpine de philosophie : 5 euros / Non adhérents : 10 euros / Moins de 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi : entrée gratuite.

Pour se rendre à L'Hexagone : http://www.theatre-hexagone.eu/scene-nationale/index.php

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Société alpine de philosophie
  • Le blog de Société alpine de philosophie
  • Contact

Recherche