Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 20:28

 

Après le succès du cours public sur Hannah Arendt, la Société Alpine de Philosophie propose un second cours public à partir de septembre prochain, sur le thème suivant :

 

"Philosophie et nazisme"

 

Maison des associations, 2 rue Berthe de Boissieux, Grenoble

(entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles)

 

 

Argument général

 

La situation présumée du nazisme aux antipodes de la philosophie fait croire que celle-ci aurait pu être épargnée, continuer imperturbablement sa route, et faire l’économie de son examen de conscience. Il n’en est rien. Compromise avant et pendant les douze ans du troisième Reich, la philosophie est sommée de se demander si elle a su tirer les conséquences de l’épisode. Rien n’est moins sûr.

On se propose donc d’examiner systématiquement en aval de la parenthèse nazie, l’impact du national socialisme sur la philosophie, telle qu’elle s’est prononcée, ou telle qu’elle ne l’a pas fait. Cinq étapes seront nécessaires.

 

Première séance : Nazisme et philosophie morale. Mercredi 10 septembre - 19h

 

Les grands concepts éthiques sont-ils à reformuler ? Une fois échappé au piège du moralisme, après s’être recalé sur ce que pourrait être un bon usage du blâme, on se demandera si l’appui des doctrines classiques du mal est suffisant, y compris après les mises au jour de Hannah Arendt. Que doit s’interdire une éthique post nazie ? Doit-on prendre appui sur des concepts nouveaux et quels peuvent ils être ?

 

Deuxième séance : Nazisme et philosophie de la particularité. Lundi 29 septembre - 19h

 

Au croisement entre la métaphysique la plus pure, qui examine le statut du « quelques »  et le travail sociologique, le nazisme pose la question de la particularité, affirmée avec force et - comme on verra -, non sans contradiction. Ce qui nous renvoie à la question de savoir si la philosophie sait traiter de la particularité – chacun voit que le problème est très actuel -, et si des solutions nouvelles sont à repérer, étant entendu que les grandes réponses de Hegel sont oubliées. Que répond la sociologie ? Qu’est ce qu’un peuple ? Comment gérer les rapports entre particularités ? N’est-ce pas un manque de savoir faire à ce niveau qui engendre la haine ?

 

Troisième séance : Nazisme et philosophie de l’histoire. Vendredi 7 novembre - 19h

 

On ne peut se contenter des incantations « plus jamais ça ! » ou « pratiquons le devoir de mémoire ! », dont on sait qu’ils sont inopérants. Mais on ne peut non plus sombres dans les « mythistoires » qui ont fait tant de ravages. Le nazisme contraint à reposer toutes les questions : quelle est la place de la contingence, ce dont on vient est-il en rapport avec ce où nous allons ?

On soutiendra, paradoxalement, mais dans un sillage comtien, que c’est rapportée à la sociologie que l’histoire trouve son intelligibilité.

 

Quatrième séance : La philosophie politique à l’épreuve du nazisme. Lundi 24 novembre - 19h

 

Pour cette séance qui pourrait nous occuper des mois durant, on mettra patiemment en question le passe partout incantatoire qu’est le totalitarisme, insuffisant à situer le nazisme dans la typologie des régimes politiques, et on s’interrogera sur la juste place du pouvoir. Faut il un pouvoir fort, dans quel jeu avec la démocratie souhaitée par tous, alors que partout règne sa caricature : l’ochlocratie ?

 

Cinquième séance : Nazisme et métapsychologie. Samedi 6 décembre - 14h

 

La psychanalyse n’est pas restée muette sur la question nazie, et ce de façon très différente à la première, la seconde et la troisième génération.

Si les « psychanalyses » de Hitler ou de Himmler laissent sceptiques, certains outils sont acérés pour faire comprendre le phénomène nazi : foule, identification à l’agresseur, passage à l’acte, autoritarisme, processus primaire… Mais c’est surtout dans une toute dernière actualité, qu’on tentera de montrer que les outils lacaniens ont aussi leur fécondité spécifique.

 

Présentation de l’enseignant :

 

Professeur agrégé de philosophie, ancien chargé de cours à l'université Pierre Mendès France, Pierre Cellier a travaillé une vingtaine d'années sur la question nazie. Il anime un site philosophique sur internet où figurent de nombreux articles. Éclectique, il a aussi travaillé sur le nominalisme, Plotin, les Stoïciens, Hegel et Lacan. Il soutient en tant que Vice-président la Société Alpine de Philosophie.

 

 

La Ballade de Léonore ou Les morts vont vite, Vernet, 1839

La Ballade de Léonore ou Les morts vont vite, Vernet, 1839

Repost 0
Société alpine de philosophie - dans Cours publics
commenter cet article
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 20:07

Cette dernière conférence du séminaire "Espèce d'espace" se déroulera sur le domaine universitaire de Saint Martin d'Hères.

 

Vous trouverez toutes les indications pour vous rendre au bâtiment ARSH sur le plan ci-dessous (bâtiment n° 13).

 

Si vous venez par le tram (B ou C) depuis Grenoble, descendez à l'arrêt "Bibilothèques universitaires" et sur votre gauche, l'ARSH est à une centaine de mètres (3ème bâtiment après la Maison des langues et la MSH-Alpes).

 

Si vous venez par les bus 26 ou 11, descendez à l'arrêt "Universités-Biologie". Le bâtiment est juste en face sur votre gauche !

 

Des parkings sont à proximité si vous venez de la Rocade Sud.

Séminaire "Grand espace versus espace public mondial - Schmitt vs. Habermas" - Valéry PRATT
Séminaire "Grand espace versus espace public mondial - Schmitt vs. Habermas" - Valéry PRATT
Repost 0
Société alpine de philosophie - dans Séminaire Saison 2013-2014
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 18:48

Avant de dévoiler le programme des Rencontres Philosophiques d'Uriage sur le thème : "Besoin d'éthique ?" du 10 au 12 octobre 2014, voici les ouvrages en lice pour le prix du jury :

 

  • Laurence Fontaine, historienne, directrice de recherches au CNRS (Le marché - Histoire et usage d'une conquête sociale, Gallimard, 2014)

 

  • Frédérique Ildefonse, philosophe, directrice recherche au CNRS (Il y a des dieux, PUF, 2012)

 

  • Sandra Laugier, philosophe, professeure à l’Université de Paris I (Tous vulnérables ? : l'éthique du care, les animaux et l'environnement, Petite bibliothèque Payot, 2012)

 

  • Ruwen Ogien, philosophe, directeur de recherche au CNRS (L'État nous rend-il meilleurs ? Essai sur la liberté politique, Gallimard, 2013)

 

  • Jacques Testart, biologiste, directeur de recherche honoraire à l'Inserm (Faire des enfants demain, Seuil, 2014)
Rencontres philosophiques d’Uriage 2014 - Besoin d'éthique ?
Repost 0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 09:03
Séminaire "Espace démocratique et nouvelles technologies" - Thierry MENISSIER
Repost 0
Société alpine de philosophie - dans Séminaire Saison 2013-2014
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 09:40

En marge des activités de la SAP

 

L’instant philo, jeudi 24 avril 2014,

Le Belvédère de Saint-Martin d’Uriage, 20 h

Juger et punir : comment punir ?

 

Thierry Ménissier, Professeur de philosophie,

Université de Grenoble-Alpes

 

L'Instant philo, 2ème séance sur le punir consistera en un dialogue avec M. Bernard Azema, juge pénal au tribunal de Grenoble.

 

Les questions abordées seront notamment les suivantes :

 

Quelle philosophie pénale domine aujourd'hui la Justice en France, en fonction des différentes populations justiciables ?

 

Quel est le rapport entre les principes et les faits, compte tenu de l'engorgement des tribunaux et de la surpopulation carcérale ?

 

Jusqu'où la Justice est-elle efficace ?

 

Et jusqu'à quel point peut-on la réformer ?

Instant philo - Juger et punir : comment punir ? 2ème séance
Repost 0
Société alpine de philosophie - dans Instant philo
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 15:24
Séminaire « Les mystères de l'espace » - Aurélien BARRAU
Repost 0
Société alpine de philosophie - dans Séminaire Saison 2013-2014
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:35

Nous vous signalons le séminaire de la Société Alpine de Philosophie à l'Hexagone de Meylan 

 

Samedi 5 avril 2014 de 14h à 18h sur le thème

"Une langue qui ne prend plus la parole".

 

Toutes les informations sur le site de l'Hexagone :

http://theatre-hexagone.eu/debat-seminaire-sap/

Par rapport aux intervenants qui sont actuellement affichés, un petit changement : Jean Caune, Professeur émérite à l'Université Stendhal de Grenoble remplace Anne Eyssidieux-Vaisserman.

Séminaire "Une langue qui ne prend plus la parole" Séminaire "Une langue qui ne prend plus la parole" Séminaire "Une langue qui ne prend plus la parole"
Repost 0
Société alpine de philosophie - dans Séminaire Saison 2013-2014
commenter cet article
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 09:52
Séminaire: « Espace théâtral/espace politique » - Jean CAUNE
Repost 0
Société alpine de philosophie - dans Séminaire Saison 2013-2014
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 10:21

En marge des activités de la SAP

 

L’instant philo, jeudi 27 mars 2014,

Le Belvédère de Saint-Martin d’Uriage, 20 h

Juger et punir : comment punir ?

 

Thierry Ménissier, Professeur de philosophie,

Université de Grenoble-Alpes

 

La Justice occupe une place toute particulière parmi les institutions modernes : de par sa fonction pénale, elle exerce une juste violence dont on attend une réparation, très importante pour les victimes mais également à d’autres titres. La sanction entretient avec le crime ou le délit une relation organique, fondamentale pour le système social tout entier ; le criminel lui-même trouve dans la punition dont il est l’objet, si l’on en croit le philosophe Hegel, « une rétribution qui l’honore dans son droit ».

Cette construction intellectuelle moderne a fait l’objet de nombreuses attaques de la part des critiques de la société bourgeoise, mettant notamment en question les finalités de la fonction pénale de la Justice ; selon Michel Foucault, par exemple, les fins que poursuit la société avec le système des peines et des sanctions regardent la mise en ordre des conduites sur le mode d’une discipline sourde et permanente. On retrouve dans cette critique celle qu’adressait Nietzsche à tout le système moderne, qui concerne le « dressage » des humains par le Droit.

Aujourd’hui, sous l’effet d’évolutions diverses et dans un climat assez inquiet, la société démocratique s’interroge massivement sur les finalités de ce système, qui semblent effectivement devenues fort troubles.  

Cette séance de L’Instant philo sera consacrée à la compréhension des modes et des buts de la fonction pénale de la Justice, tant du point de vue de ses principes que du point de vue des faits historiques concrets, par exemple concernant l’évolution des manières de punir.

Une deuxième séance aura lieu le 24 avril, en présence d’un magistrat invité (nom à préciser) et sous la forme d’un dialogue sur le système pénal aujourd’hui.

Instant philo - Juger et punir : comment punir ?
Repost 0
Société alpine de philosophie - dans Instant philo
commenter cet article
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 19:52
Séminaire "L'espace et la spatialité comptent" - Michel LUSSAULT
Repost 0
Société alpine de philosophie - dans Séminaire Saison 2013-2014
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Société alpine de philosophie
  • Le blog de Société alpine de philosophie
  • Contact

Recherche